Paroles de médecins

 

Le piercing n'a pas d'existence légal dans nos pays. En France comme en Suisse, il tombe directement sous le code pénal pour lésions corporelles. Dans la pratique toutefois, on tolère les piercings dans la mesure ou la personne est consentante. Les mineurs doivent quand même avoir une autorité parentale.

L'exercice du piercing ne requiert aucune formation, ni diplôme. Donc n'importe qui peut s'armer d'aiguilles, de pistolet pierceur, de petits bijoux et s'improviser pierceur.

Les instances sanitaires doivent effectuer des contrôles lors d'importants rassemblements populaires. Exemple: au paléo festival de Nyon, pierceurs et tatoueurs sont interdits.

 

 

Douleurs

 

Il faut savoir que certains se paient des chutes de tension vertigineuses, voir même un évanouissement. Le piercing est douloureux et ennuyeux. Après, il faut combattre les infections, éviter certains vêtements, le tabac, maquillage et autres substances parfois irritantes.

 

Clientèle

 

Ceux qui fréquentent les salons de piercings sont de plus en plus jeune, dès 12ans. En revanche, une clientèle beaucoup plus âgée, à partir de 30 ans jusqu'à environ 60 ans vont se faire percer en dessous de la ceinture: les organes génitaux.

L'oreille est incontestablement le piercing le plus populaire. Suivent le perçage de la langue, du nez, du nombril, de l'arcade sourcillière et de la lèvre. Puis viennent enfin les seins et les organes génitaux.

 

Avant d'offrir son corps aux aiguilles

 

 

 - Ne pas se décider sur un coup de tête, réfléchir,...

- Bien choisir son pierceur, un professionnel de préférence, quelqu'un d'ekperimenté avec qui s'établit une relation de confiance.

- Demandez des explications sur sa méthode de travail, des photos, parlez des clients qui vous ont précédé.

- Etre pleinement conscient: un bon pierceur devrait refuser d'opérer des clients en état d'ébriété ou sous l'effet de drogues.

- Les locaux doivent êtres propres: les gants, aiguilles et bijoux ne doivent servir qu'une fois. Tout doit être désinfecté.

 

 

page suivante

retour à la page d'accueil

retour à la page précédente